Les évènements de vie

Le deuil

UN ACCOMPAGNEMENT DEDIE AUX FAMILLES ENDEUILLEES

La Caf propose un parcours spécifique aux familles endeuillées :

  • Lors du décès d’un parent qui avait un/ plusieurs enfant(s) à sa charge
  • Lors du décès d’un enfant âgé de 0 à moins de 25 ans (24 ans et 11 mois),
  • Lors du décès d’un enfant né sans vie (si document d’Etat civil

Ces familles endeuillées sont contactées automatiquement par la Caf : rien n’est imposé. Il s’agit de laisser à chacun le temps et la manière de vivre son deuil.  L’accompagnement proposé est basé sur la libre adhésion de la famille. Il est global, personnalisé et confidentiel.

UN SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE POUR LES PARENTS, LES ENFANTS ENDEUILLES

La Caf a signé un partenariat avec le CHU de Tours et l’association ARCA.
Ces deux structures proposent un soutien psychologique gratuit, en groupe :

–  Au CHU Clocheville des groupes de paroles pour les parents endeuillés mais aussi pour les enfants et adolescents endeuillés.
– A l’ARCA pour le deuil périnatal : enfants nés sans vie, enfants décédés ….
Des professionnels (psychologues, pédopsychiatre) animent ces groupes de parole et de soutien. Des séances thématiques sont également proposées tout au long de l’année.

Contact :
Service Accompagnement des Familles (SAF) de la Caf
Tél : 02 47 31 55 35 (du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00)
Mail : familles.caftours@caftours.cnafmail.fr  indiquer « à l’attention du SAF »

Pour plus d’informations au sujet de l’épreuve du deuil, vous pouvez consultez La plateforme « mieux traverser le deuil » :

L’association Mieux traverser le deuil est à votre service pour vous informer et vous accompagner dans votre chemin de deuil. Vous y trouverez des vidéos, des articles, l’accès privatif à une communauté bienveillante et des parcours individualisés. Tout est 100 % gratuit.

LA PREVENTION DU SUICIDE

Il est nécessaire d’anticiper les signes du mal-être, communiquer, comprendre et accompagner. Votre enfant traverse une période difficile, comme l’adolescence et se sent mal dans sa peau. Il ou elle peut aussi rencontrer des problèmes à l’école, comme le harcèlement, ou mal vivre votre séparation ou la disparition d’un de ses parents, d’un frère ou d’une sœur, ou encore mal vivre un chagrin d’amour ou bien une situation de handicap ou de maladie. Quelle qu’en soit la raison, il faut être attentif aux signes d’un mal-être grandissant. Si vous êtes inquiet, plusieurs structures peuvent vous aider vous et votre enfant.

Pour plus d’informations :

Le réseau Vie 37 relie différentes institutions et associations départementales pour améliorer la prévention et assurer une meilleure prise en charge des conduites suicidaires en Indre-et-Loire.

Espace partenaires

Inscrivez-vous pour déposer vos initiatives

Vous organisez un événement à destination des familles ?
Vous êtes un REAAP, un acteur du collectif partenaire du projet de territoire, déposez vos actions, vos évènements, vos initiatives… physiques ou en visio conférence !
Une modération est active. Toutes les actions à but commerciales ne seront pas publiées.